Comment pratiquer le bouddhisme?

Le bouddhisme est apparu au Inde il y a environ 2 500 ans. C’est à la fois une religion ou une philosophie de vie et dans certains cas ce sont les deux en même temps. Le bouddhisme est la quatrième religion au monde avec des centaines de millions de pratiquants.

Comment pratiquer le bouddhisme?

La pratique du bouddhisme repose sur plusieurs points bien précis qui se regroupent. Il y a de la méditation, des pratiques religieuses comme la prière par exemple, des pratiques éthiques. Mais cela ne arrête pas là car c’est aussi un ensemble de théories sur la philosophie, la psychologie, la cosmologie et la cosmogonie. Tout cela dans le but d’apporter l’éveil ou bodhi.

La bouddhisme a comme autre particularité d’être une religion sans une dieu créateur même si les pratiquants vénèrent et font le culte du Bouddha.

Quelles sont les règles pour bien pratiquer la bouddhisme?

Le plus important est de suivre les quatre volontés d’un bodhisattva (sage bouddhiste) qui reposent sur le fait de pouvoir arrêter la souffrance. Respectez les quatre nobles vérité est le point de départ de la pratique du bouddhisme. Pour y parvenir, il faut pouvoir stopper la souffrance qui est présente et pour y arriver il faut brise le cycle de la vie, de la mort et de la renaissance.

Le Noble chemin ou Sentier octuple est la voie que vous devrez suivre pour arriver à cesser d’être insatisfait et de souffrir (le dukkha). Cela vous permettra d’arriver au nirvana qui est la délivrance totale.

Autre pointe important est de se détacher le plus possible de tout ce qui est superficiel et qui provoque le sentiment de désir. Selon le bouddhisme c’est cela qui nous fait le plus souffrir. Pour y arriver, vous devez suivre le Noble Chemin sans avoir une envie de plaisir.

Pour être un bon bouddhiste, il faut vouloir être toujours assoiffé de connaissances. Cela permet aussi d’arrêter le désir et de souffrir. Il faut lire, apprendre et comprendre le dharma.

Il faut désirer au plus profond de soi vouloir atteindre le nirvana. Ce dernier est le chemin que vous de suivre pour ne plus souffrir comme l’avait fait Bouddha. Pour y parvenir, il est obligatoire d’avoir une vie qui respecte le sentier octuple.

Il y a d’autres préceptes comme ne pas tuer (même des petits insectes), ne pas mentir, ne pas voler et au contraire être d’une grande générosité. Il faut faire des bonnes actions (karma) tout au long de sa vie.